Réussir la transition écologique

Partagez cette page

1. Réussir la transition écologique

1. Nous prendrons appui sur un Contrat de transition écologique avec l’État, les entreprises, et les associations du territoire pour développer un programme d’actions avec financements et des engagements précis en matière d’énergies renouvelables, performance énergétique des bâtiments, nouvelles mobilités, nouvelles filières professionnelles vertes, transition agricole, alimentation en circuits courts, réhabilitation des friches

2. Le temps court de la transition écologique :

  1. mise en place de tri sélectif dans les logements
  2. mise en place de composteurs dans les maisons et les quartiers
  3. démarche éco-label dans les écoles formation aux gestes éco-citoyens
  4. soutien et développement des actions de vélo-école
  5. la transition écologique et solidaire sera portée par un(e) adjoint(e) car elle impacte la commune dans son ensemble, de son urbanisme à la gestion des déchets, de la sensibilisation des habitants aux choix d'énergie
  6. création d’un Conseil de l’Action Ecologique chargé de faire des propositions sur tous les sujets d'avenir pour éclairer les élus et les services municipaux dans l'élaboration des politiques publiques. Le Conseil sera composé de personnalités qualifiées bénévoles des milieux économiques, sociaux et associatifs. Les travaux du Conseil pourront s’appuyer sur une plateforme de participation citoyenne.

3. le temps intermédiaire de la transition écologique :

  1. déploiement d’un plan vélo à l’échelle de l’agglomération
  2. création d’un quartier dédié aux produits et services « bio » : alimentation, produits frais, textiles, chaussures, matériaux éco-énergie, construction, literie, phytothérapie….
  3. actions ciblées sur les bâtiments énergivores
  4. recours à des technologies de la ville intelligente, pour mesurer la qualité de l’air dans les lieux publics, la dépense énergétique des bâtiments publics, la consommation d’eau etc.…
  5. actions visant à renforcer un projet de territoire alimentaire

4. Le temps long  de la transition écologique :

  1. autonomie énergétique du territoire avec la poursuite du déploiement de nouvelles productions énergétiques et objectif d’un territoire à énergie positive
  2. expérimentation de la motorisation à hydrogène
  3. démarche de labellisation Cit'ergie qui marquera pour tous les roannais, la mise en œuvre d'une politique climat­-air-énergie ambitieuse et définie par des critères précis sur plusieurs années (réduction des consommations énergétiques d’ici 2030 et d’ici à 2050)

5. Nous mettrons en place des indicateurs écologiques publics et lisibles pour les citoyens, afin de mesurer le résultat de nos actions et les domaines dans lesquels l'effort doit être accentué. Ces indicateurs feront l’objet d’une publication permanente.

Outre les émissions de gaz à effet de serre, dont l’indicateur n'est pas toujours pertinent à l'échelle d'une ville on mesurera :

  1. le nombre d'arbres plantés dans la commune
  2. le nombre de projets de bétonisation évités (artificialisation des sols)
  3. le nombre repas biologiques distribués dans les cantines municipales (écoles, mairie, maison de retraite...)
  4. le nombre de kilos de fruits et légumes produits dans les jardins partagés
  5. le nombre de kwh d'énergie produits localement et de façon renouvelable
  6. le nombre de tonnes de déchets recyclées ou revalorisées
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK